Ces idées reçues sur la vente

C’est plus fort que nous…

Dès qu’on pense à la vente, on s’imagine immédiatement de vieilles caricatures de vendeurs de porte à porte prêts à tout pour fourguer leur “came” à tout le monde…

Alors, forcément, avec de tels stéréotypes en tête, vous pensez que vendre est malsain et que pour parvenir à nos fins, vous devez obligatoirement mentir sur la marchandise !

Mais c’est totalement faux.

Vous n’êtes pas obligés de jouer un rôle pour attirer vos clients.

Et je dirai même que c’est le contraire.

Plus vous serez authentique dans votre communication, plus vous attirerez des clients qui vous ressemblent. 

N’ayez donc pas peur d’adopter un positionnement différent de vos concurrents, de mettre en avant vos traits de personnalité ou sur votre histoire personnelle pour vous connecter davantage à vos prospects.

Non, la vente n’est pas du forcing !

Ce n’est pas parce que vous souhaitez vendre, que vous devez convaincre coûte que coûte toutes les personnes qui se trouvent sur votre chemin.

Au contraire, c’est le meilleur moyen de faire fuir.

Si vous avez bien étudié votre client idéal, c’est à dire que vous avez pris le temps de le connaître encore mieux qu’il ne se connaît lui-même, pour savoir quelle solution il recherche pour son problème, alors, il y a de grande chance que le deal soit déjà quasiment conclu.

Il vous suffira simplement de rendre cette offre aussi visible que possible face à vos clients idéaux, et il y a fort à parier qu’ils se laisseront tenter.

D’où l’intérêt de bien les connaître et de prendre le temps de vous mettre à leur place pour savoir ce qu’ils veulent vraiment !

Une fois ce travail d’enquêteur effectué, tout ce qu’il vous restera à faire sera de leur prouver que vous êtes LA personne qu’ils attendaient.

Maintenant, que vous avez compris ce que la vente n’est pas, voyons comment  vous aider à  surmonter cette peur qui vous angoisse tant…

Étape 1 : Cerner la source de cette peur

Si vous souhaitez réussir à vaincre votre peur, il faut évidemment commencer par le début et vous demander :

De quoi avez-vous peur en fait ?

Qu’est ce qui se cache derrière votre peur de vendre ?

Le plus souvent, la source du problème revêt différentes formes :

  • Cette peur peut être liée à la crainte de ne pas être apprécié et du coup, cela renvoie à la peur d’être rejeté par les autres.
  • Cette peur peut provenir également de la crainte d’être perçu comme insistante, comme une personne cupide prête à vendre à tout prix… Cette fois, la peur renvoie à l’image de soi. Personne n’a envie d’être associé à l’avidité. Une fois encore cela est liée à la peur d’être rejeté et jugé par les autres.
  • La peur de vendre peut également s’expliquer par la crainte de décevoir les autres. Ici, cela renvoie à un manque de confiance envers son produit ou service. On craint qu’il ne fonctionne pas comme on l’espère et que nos clients soient déçus, qu’ils se plaignent et qu’ils en parlent autour d’eux.
  • Enfin, parfois, la peur de vendre peut être liée à la peur de réussir.

Hé oui, cela peut peut être vous surprendre mais c’est la réalité. Réfléchissez-y : 

Que se passerait-il si vous réussissiez tellement bien que vous commenciez à gagner beaucoup d’argent ?

Parce que réussir engendre parfois des changements auxquels on n’est pas toujours prêts à faire face

Comme changer de statut social, renvoyer une nouvelle image de nous aux autres, ou avoir des responsabilités plus grandes.

Si vous avez grandi avec une mauvaise opinion des personnes riches, si on vous a répété que les riches sont hautains, cupides, ou avares, il se peut que votre peur de vendre soit une manière détournée d’éviter de réussir.

Vous l’avez compris : Je parle bien d’auto-sabotage.

Et tout ceci est lié à vos croyances vis-à-vis de l’argent.

Quelque soit la raison, savoir identifier et cerner la source de votre peur de vendre est indispensable si vous souhaitez la dépasser !

Vous avez identifié la ou les sources de votre peur ?

Ok, alors passons à l’étape 2 !

Étape 2 : Résoudre la source du problème

Vous avez peur de décevoir avec votre offre ?

Ok, alors pourquoi ne pas la faire tester à des bêta-testeurs ?

Cela vous permettra d’obtenir des avis objectifs sur votre produit ou service et de l’améliorer.

Vous pouvez également passer en revue tout le contenu de votre offre et vérifier que tout est ok :

  • Avez-vous oublié quelque chose ? 
  • La qualité est-elle satisfaisante ?

Si c’est une offre que tu as déjà lancé, pourquoi pas utiliser des sondages et des questionnaires clients pour savoir ce qu’ils ont aimé en particulier ?

C’est une  excellente manière de vous rassurer sur la qualité de votre produit ou service.

En plus, vous pourrez même en profiter pour leur demander ce qu’ils aimeraient voir  amélioré.

Étape 3 : Trouver une manière de vendre plus authentique et naturelle

Si vous êtes info-preneure par exemple et que vous vendez des formations, rien ne vous oblige à faire des lancements orchestrés où vous allez faire appel à des partenaires qui vont parler de votre offre absolument partout et vous donner cette désagréable impression que vous saoulez tout le monde.

C’est une méthode certes efficace mais ce n’est pas la seule qui fonctionne. 

Si vous avez une liste d’emails que vous entretenez régulièrement, vous pouvez tout à fait vendre à travers vos mails, sans avoir à faire de lives, de stories tous les jours, etc.

Certains entrepreneurs font ça et ça fonctionne très bien pour eux. Je pense par exemple à Antoine BM ou à Théo Rossi.

enthousiasme pour mieux vendre

Étape 4 : Retrouver l’enthousiasme et les raisons qui vous ont poussé à créer votre offre

Si vous avez dépensé toute cette énergie pour créer votre offre, c’est probablement que vous aviez une très forte envie d’aider votre audience.

Et peut-être même d’ impacter le monde à votre échelle, pas vrai ?

Vous avez une solution à un problème que vous connaissez bien et dont vous savez qu’elle peut aider beaucoup de monde…

Alors rappelez-vous de ça.

Votre audience a besoin de votre offre pour surmonter son problème.

Garder votre offre dans un coin sans faire tout votre possible pour la rendre visible à vos clients idéaux, c’est tout simplement égoïste.

Vous savez quel est le meilleur moyen que j’ai trouvé pour surmonter ma peur de vendre ?

Me rappeler mon “pourquoi”. 

Mais ce n’est pas la seule façon !

Vous pouvez également relire tous les témoignages merveilleux de vos anciens clients qui vous ont remercié pour votre travail.

Croyez-moi, c’est un formidable moyen de botter les fesses à cette peur qui vous colle aux bask’. 

Dans la même idée, pourquoi ne pas dresser une liste de tous les résultats positifs que votre offre a permis d’obtenir à vos anciens clients. 

Vous êtes dans la perte de poids ? Dressez la liste de tous les kilos que vos clientes ont perdu avec votre aide.

Vous êtes dans la thématique business ? Dressez la liste de tous les chiffres d’affaires incroyables que vos clients ont pu générer en faisant appel à vous.

Vous pouvez même accrocher cette liste sur votre bureau histoire et la relire dans vos petits coups de mou 😉.

dépasser peur de vendre

Étape 5 : Changer ton point de vue sur la vente

Vendre n’est pas malsain.

Si vous savez que votre produit ou service aide réellement vos clients à résoudre leurs difficultés, ou que vous remplacez les choses en termes de solution à un problème plutôt qu’un simple échange d’argent, ça sera sans doute beaucoup plus simple pour vous de surmonter votre peur de vendre.

Vous ne vendez plus un produit quelconque, vous vendez une solution à un problème !

Et ça ça change tout.

Imaginez un peu :

Vos prospects galèrent depuis des années avec de l’acné dont ils n’arrivent pas à se débarrasser. Cela leur gâche littéralement la vie.

Partout où ils vont, les gens les regardent avec une espèce de dégoût dans le regard. Cela fait des années qu’ils cherchent à  trouver l’amour et à se mettre en couple, ou peut-être même à trouver un meilleur travail, mais leur acné les empêche d’atteindre leur objectif.

Ne croyez-vous pas que ces personnes seraient ravies de vous donner de l’argent en échange d’une solution qui va les aider à vaincre définitivement ce problème de peau ?

Bien sûr que oui !

Étape 6 : Commencer petit

Très souvent, on a tendance à s’attaquer à des projets beaucoup plus grands que ce qu’on peut vraiment supporter de manière confortable. 

Et c’est aussi pour cela qu’on peut avoir peur de vendre. 

Mon  conseil ?

Commencez avec des petits projets. De petites offres.

Cela vous permettra de gagner en confiance pour ensuite passer à des offres plus chères.

Une fois que vous serez « entraînée » à vendre de petites offres, vous serez beaucoup plus à l’aise pour en vendre de plus “grosses”.

C’est bien connu : c’est en forgeant qu’on devient forgeron. 

Plus vous vendrez, plus vous serez à l’aise avec ça.

Étape 7 : Se détacher du résultat

Très souvent, on s’attache tellement au résultat, voire même, on se fixe un objectif tellement élevé, qu’on se met une pression de dingue et ça nous conduit à avoir peur de ne pas atteindre le résultat fixé. 

Alors, au lieu de prendre du plaisir, vous communiquez en étant crispé, tendu et ça, votre audience le ressent.

C’est une situation que j’ai déjà vécu plusieurs fois, et je peux vous dire qu’en réalité, plus vous serez détaché du résultat, plus vous prendrez du plaisir, et plus vous vendrez !