15 décembre 2022

Comment augmenter ses tarifs quand on est coach ou freelance ?

Paraît qu’il ne faut surtout pas faire de généralité, mais pour une fois tant pis, je le dis.

 

On a toutes galéré. 

Toutes. Sans exception.

 

En tant que coach, freelance (ou les deux), qui peut se vanter d’avoir toujours été rentable ? De toujours s’être sentie en accord avec ses tarifs ? 

 

Qui ? 

Absolument personne.

Et surtout pas moi.

 

Tous les entrepreneurs qui se lancent font la même erreur : fixer des prix beaucoup trop bas pour attirer les fameux premiers clients. 

Mais tu sais quoi ? Certains pratiquent les mêmes tarifs pendant deux, trois, voire quatre années de suite. 

 

La raison est simple : ils ont peur d’augmenter leur prix.

 

Syndrome de l’imposteur, mauvais rapport à l’argent, peur de perdre des clients, les saboteurs qui empêchent les entrepreneurs de prospérer sont nombreux !

 

Sauf qu’on est bien d’accord, l’expression “vivre d’amour et d’eau fraîche”, c’est du flan. 

Enfin, surtout chez les entrepreneurs. 

 

Parce que, oui, pour vivre de ce qui nous passionne, il faut pouvoir gagner de l’argent, se former, investir, prendre du repos… Bref, être rentable au quotidien. 

 

Alors, si la revalorisation de ton travail te donne encore du fil à retordre, arrête-toi quelques minutes par ici. Je te partage 5 étapes pour augmenter ses tarifs quand on est coach ou freelance (et sans sueur froide !) ⤵️. 

Augmenter ses tarifs : pourquoi faire ?

Augmenter tes tarifs ne fait certainement pas de toi une personne malhonnête ou pire, une arnaqueuse !

Je sais, tu vas me dire “Oui, mais je veux aider mes clients. C’est ma mission”. 

NOOOON. 

C’est ta mission de les aider en étant toi-même sereine financièrement. C’est vrai, comment veux-tu aider une personne efficacement si tu te tues à la tâche ?  

Dis-toi plutôt qu’augmenter tes prix va faire de toi une professionnelle encore meilleure, tout simplement parce que tu seras payée à ta juste valeur !

Et puis, ce n’est pas tout, il y a bien d’autres bonnes raisons d’augmenter ses tarifs : 

Parce que tu as acquis de l’expérience et une plus grande expertise : avec le temps, tu deviens de plus en plus calée dans ton domaine et tes clients obtiennent de très bons résultats. Alors, le nombre d’heures que tu as passé à te former, à coacher, à être supervisée et à travailler, ça se paie ! 

Parce que ton tarif reflète la valeur apportée : tu crois en tes services ? Tes clients ont des résultats facilement mesurables ? Et tu as des preuves sociales ? Cela doit se refléter dans tes prix ! Pour que tu comprennes bien, je vais te donner un exemple : entre un menu à 65 € par personne et un menu à 13,50 €, lequel sera de meilleure qualité selon toi ? Je crois que tu as la réponse… ?

Parce que tu n’as plus les mêmes charges : plus ton entreprise évolue, plus tes charges évoluent elles aussi. Tu as donc forcément besoin de générer plus de chiffre d’affaires pour être rentable. Si tu es limitée dans ta capacité à accueillir de nouveaux clients, cela aura donc un impact sur tes tarifs.  

Comment augmenter ses prix : les 5 étapes

Bien ! Tu es maintenant convaincue qu’augmenter ses prix est une excellente idée pour développer son business et respecter son travail, n’est-ce pas ?? Alors, déroulons tout de suite le plan d’actions pour définir tes nouveaux tarifs !

1. Étudier le marché actuel

Un nouveau projet ? étude de marché.

Établir son plan de communication ? étude de marché.

Définir ses prix ? étude de marché. 

Tu l’as compris, étudier le marché, c’est juste la base de tout, le B.A.-BA.

C’est d’ailleurs un exercice à répéter régulièrement pour rester attentive à ce qui se pratique autour de toi, surtout si tu travailles sur le web.  

Si tu songes à changer tes tarifs, l’idée sera d’observer et d’analyser tes concurrents directs, les politiques de prix pratiqués sur le marché, les attentes de tes clients ou de ta cible (en les sondant par exemple). 

⚠️ Attention, ne commence pas à te comparer à ce qui n’est pas comparable ! Si tu as un an ou deux d’expérience, ne va pas t’identifier à une entrepreneuse qui a 10 ou 15 ans de carrière… Sinon, tu risques de te décourager, de te dévaloriser et surtout, de te tromper !

2. Lister ses compétences et ses ressources

Allez, hop ! Prends une feuille, un crayon et installe-toi tranquillement pour faire ce petit exercice banal à première vue, mais pourtant tellement utile. 

?? Liste toutes tes ressources (tes compétences), puis réponds à ces quelques questions : 

➖ Depuis combien de temps exerces-tu cette profession ?

➖ Depuis combien de temps es-tu à ton compte ? 

➖ As-tu une reconnaissance ou une certification ? 

➖ As-tu des preuves sociales ? Témoignages clients ? 

➖ Quelles transformations as-tu apporté à tes clients grâce à ton travail ? 

Cet exercice te permettra de prendre réellement conscience de ta valeur de façon totalement pragmatique !

3. Définir ses objectifs financiers

Qu’on se le dise : on augmente pas ses tarifs comme par magie, parce qu’on veut plumer ses clients (ce serait moche). 

Non. 

Si tu entames cette démarche, c’est bien parce que tes prix actuels ne te permettent plus d’atteindre tes objectifs financiers. Il est donc important, avant toute chose, de définir le chiffre d’affaires dont ton entreprise a besoin pour te rémunérer et payer tes différentes charges.

Dans tes calculs, n’oublie pas de prendre en compte les impôts, cotisations, outils, assurances, mutuelle, site web, prestataires, retraite, vacances… Je m’arrête là ? 

Ah ! Autre point important : ne te contente pas d’être tout juste rentable. Tu mérites d’avoir une vie confortable et de pouvoir épargner pour financer tes projets professionnels et personnels. 

TU LE MÉRITES ? !

4. Apporter plus de valeur : l’offre High Ticket

Si tu doubles tes tarifs du jour au lendemain sans rien changer à ton offre de service, il y a fort à parier que les deux choses suivantes se passent : 

1️⃣ Tu ne sentiras pas légitime 

2️⃣ Tu ne vendras pas tes offres (oups ?)

Bin oui. 

Tu ne peux pas juste augmenter le prix de ton offre, sans upgrader l’offre toute entière ! Autrement dit, sans améliorer l’expérience client, les process ou encore les contenus pour en faire un service vraiment premium. C’est comme essayer de vendre une Twingo au même prix qu’une Mercedes (bon, OK, j’exagère et ALORS ? ?).

La bonne nouvelle, c’est que j’ai déjà rédigé un article t’expliquant point par point comment construire des offres haut de gamme. Je te laisse le découvrir !

5. Informer ses clients de la nouvelle grille tarifaire

C’est bon, tu as calculé tes nouveaux prix et tu te sens totalement en accord à l’idée de les appliquer ? 

Parfait, il est temps maintenant d’informer ton audience, tes prospects et tes clients. 

Comment ? 

Il y a plusieurs façon d’amener la nouvelle : 

L’annonce :

C’est certainement la solution la plus simple. Tu peux afficher tes nouveaux tarifs sur ton site internet, en story à la une sur Instagram ou encore proposer une dernière promotion avant l’application des nouveaux tarifs. Attention, si tes prix augmentent beaucoup, pense à bien préciser que la qualité de ton ou tes offres évolue elle aussi. 

✨L’explication :

Tes prix évoluent peu et tes services ne changent pas spécialement ? Alors, explique de façon transparente pourquoi tes prix augmentent aujourd’hui. Tu peux en parler de façon plus intime dans ta newsletter ou directement auprès des personnes concernées. Je t’assure, la transparence est une qualité très appréciée !

✨Le lancement (en fanfare !) :

Et si l’augmentation de tes prix était l’occasion de relancer ton activité ? Selon tes objectifs, n’hésite pas à sortir le grand jeu pour parler à nouveau de ton offre ou de tes services (événement, contenus, publicité, etc.). 

Bien sûr, ce ne sont que quelques idées pour informer de l’augmentation de tes tarifs en tant que coach ou freelance. N’hésite pas à les adapter en fonction de ton business, ta communauté et tes clients.

Aussi, ne prends pas tes clients actuels par surprise.

Il s’agit de leur accorder un préavis avant d’augmenter ta facture et d’appliquer les conditions prévues au contrat (tu en as pour chaque client, n’est-ce pas ??)

Enregistre cet article

En résumé

Fixer ses tarifs sur un bout de papier, c’est plutôt simple. Mais les assumer, c’est bien plus difficile ! 

Dis-toi que tes tarifs ont été fixés de manière juste et non pour attirer l’abondance. Si tu n’es pas sûre que ton accompagnement ou tes services soient à la hauteur du prix facturé, alors travaille jusqu’à temps que tu sois fière de vendre ton coaching ou ta prestation. Et n’oublie pas de mettre l’accent sur la transformation et les résultats que tu apportes à tes clients. OK ? 

 

Voilà, j’espère que cet article t’a aidé à prendre conscience de ta valeur et à oser augmenter tes tarifs si tu en as la nécessité. En attendant ton retour, je te laisse découvrir ma newsletter, mon blog, mon Instagram, mais également mon podcast Copy Time, de véritables mines d’informations !

 

À très vite,

Safiya

Envie d’obtenir plus d’engagement avec tes contenus ? Faire plus de clics ? Obtenir plus de followers et surtout donner envie à ta communauté d’acheter ?

Reçois le Replay de la Masterclass « Comment bien débuter en copywriting » et commence dès maintenant à donner + d’impact à tes contenus

Lire plus à ce sujet

Articles récents

Quels sont les métiers du web les mieux payés ?

Quels sont les métiers du web les mieux payés ?

Pourquoi travailler en ligne en 2023 ?  Bon, parlons sérieusement (comme toujours me diras-tu ????).  Ces dernières années, tu sais que la crise sanitaire a complètement bousculé les habitudes avec, entre autres, la montée en puissance du télétravail. ...

Comment déléguer efficacement ?

Comment déléguer efficacement ?

Comment bien déléguer  ?  Déléguer, ce n’est pas trouver une assistante bonne poire et :  ❌ Lui demander de réaliser uniquement les tâches ingrates que tu n’as pas envie de faire ; ❌ Ou adopter une posture hiérarchique haute dans laquelle tu prends tes...

Laisser un commentaire

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *