Copywriting : Comment Vendre Plus avec les Mots ?

15 mars 2022

La frustration. Oui, c’est exactement ça, la frustration.

Ce sentiment détestable que toi, entrepreneure qui bosse comme une acharnée, ressent quand ton offre ne se vend pas

Tu sais, quand tu mets tes tripes, tes compétences et ton expérience sur la table et que personne, absolument personne, n’est au rendez-vous. 

Pourtant, tu es sûre de toi.
Tes clients ont des problèmes. Tu y réponds.
So what ? Qu’est ce qui ne fonctionne pas ?

Ma question pour toi est : utilises-tu seulement les bons mots ? 

Et quand je dis les bons mots, je parle bien sûr des mots qui vendent !

C’est à dire ceux qui ne laissent aucun doute, même aux plus sceptiques.

Non ?
Je m’en doutais.

Ne t’inquiète pas, la plupart des femmes entrepreneures que j’accompagne sont dans ton cas. 

Mais il suffit qu’elles mettent un pied dans le copywriting pour attirer naturellement des prospects à elles et convertir avec aisance.

Normal, quand on y réfléchit. Leur message devient instantanément plus percutant et convaincant.

Il captive même l’attention des plus réticents. 

Alors, tu trépignes de savoir comment faire pour vendre plus avec les mots ?
Voyons, dès maintenant, mes 7 meilleurs conseils pour un bon copywriting 👇🏻

Le copywriting : c’est quoi au juste ?

Ah non mais je dois rester pro”. 

Ça, c’est ce que mes clientes répondent quand je leur annonce qu’elles vont devoir se lâcher un peu. 

Pour elles, c’est la panique. 
(Pour moi, ce n’est pas une surprise). 

Souvent, les entrepreneures s’imaginent que pour montrer leur expertise, elles doivent communiquer de manière formelle, avec un jargon hyper technique et pompeux à souhait. 

Mais, entre nous, tu souscrirais à une assurance si tu n’y étais pas obligée toi ? 
Perso, non. 

Quand un texte est compliqué à comprendre, bien souvent, on a qu’une envie : fuir à  toutes jambes !

Du coup, c’est exactement ce que tu dois éviter si tu souhaites vendre avec plus de fluidité et de facilité. 

Quant à la vente en mode “marchande de tapis », on oublie.

Car rappelle-toi bien une chose : que tes clients soient des particuliers ou des entreprises, ce sont avant tout des humains

Et ce qu’ils veulent, c’est se connecter à tes valeurs et à ton message.

Ce n’est pas en leur disant “Hey bonjour, je vends une offre intéressante pour aider les PME à obtenir des leads en B2B grâce au netlinking” qu’ils auront envie d’acheter chez toi (t’inquiète, moi non plus j’ai rien compris 😅).

Non. 

La seule chose qui pourrait les convaincre, c’est de se sentir totalement compris quand tu t’adresses à eux. 
Et qu’ils se disent :
« Cette fille lit dans ma tête ou quoi ? »

Ce qui est évidemment possible en intégrant le copywriting dans ta stratégie de communication 🥳. 

Alors pour le définir, clairement et simplement, le copywriting, c’est l’art d’écrire des textes qui convertissent
Autrement dit, qui vendent. 

Et pour ça, tu as besoin de deux choses :

1 – Savoir écrire (mais sois tranquille, tu n’as pas besoin de sortir d’Hypokhâgne pour être une bonne copywriteuse)

2 – Savoir écouter et observer (pour tout connaître de ton client idéal)

Ce sont uniquement ces 2 qualités qui te permettront d’utiliser les techniques de copywriting dans n’importe quel type de contenus : 

  • Articles de blog
  • Emailing
  • Réseaux sociaux
  • Vidéos
  • Podcasts
  • Campagnes pub

Etc.

Et n’aies crainte, quand je dis “te lâcher un peu”, tu n’auras besoin ni de pointer du doigt des mots sur un Reel Instagram, ni de raconter toute ta vie. 

Seulement, d’oser te connecter aux problèmes de tes clients et de le faire d’une façon qui leur permettra de se sentir connectée à toi.

Pour cela, tu vas chercher à identifier leurs désirs et leurs besoins, pour ensuite imaginer LA meilleure solution dans LEUR vie ou LEUR entreprise (en restant toi). 

Maintenant que le copywriting et ses bénéfices sont plus clairs pour toi, voyons comment l’appliquer dans ton activité pour vendre plus.

Le copywriting : c’est quoi au juste ?

7 conseils pour Vendre Plus avec les Mots

Voici les 7 ingrédients principaux qu’il faut absolument connaître pour appliquer le copywriting dans ton business et convertir plus de clients.  

1 – Connaître ta cible sur le bout des doigts

J’espère ne rien t’apprendre ici, mais si c’est le cas, tu es sans doute passée à côté des 187 246 articles et posts à ce sujet. 

Tu sais peut-être que j’ai du mal avec les tendances et que si je peux dire le contraire de ce que tout le monde pense, je mets toujours les deux pieds dans le plat 😜. 

Mais là… c’est impossible. 

La base d’un business qui marche, c’est de connaître ton persona sur le bout des doigts (ton avatar, ta cible ou ton client idéal si tu préfères). 

C’est du client que tout part :

🌵 Ton client idéal a des problèmes
💭 Ses problèmes le préoccupent
💡 Tu trouves une solution qui colle parfaitement à ses désirs
💻 Tu crées cette offre
📲 Tu proposes des contenus qui répondent à ses problèmes (conscients et inconscients) pour attirer son attention sur ta solution
🤑 Et là ? BIM !  Tu vends (magiiiique ✨)

Bien sûr, pour arriver à cette conclusion, tu vas devoir enfiler ta cape de détective privé et t’infiltrer dans la tête de tes prospects. 

Tu peux les interviewer, les lire (sur les réseaux sociaux, les forums…) ou encore les observer.

Relève ensuite les choses suivantes : 

👉🏻 Que veulent-ils vraiment (c’est rarement ce tu imagines)
👉🏻 Qu’est-ce qui les bloque au quotidien ? Les frustre ? Qu’est-ce qu’ils ressentent ?
👉🏻 Qu’est-ce qu’ils pensent ? Voient ? Entendent ? 
👉🏻 Quels sont leurs objectifs personnels et professionnels ?
👉🏻 Quelles sont leurs motivations ? Leurs croyances ? 

Note précieusement chaque mot, chaque expression que ton client idéal utilise.

Ce sont ces insights que tu vas judicieusement placer dans tes contenus 😁. 

Et si avec ça tes clients ne se sentent toujours pas compris, alors… 

… Recommence 🙃 !

2 – Captiver ton audience avec un titre percutant

8 secondes. 
C’est notre temps d’attention sur les écrans. 

Oui, tu as bien lu : 8 petites secondes. 
Un temps record quand on sait que les poissons rouges ont une capacité d’attention de 9 secondes. 

Alors, loin de moi l’idée de te comparer à un animal qui tourne dans un bocal, mais plutôt de te faire prendre conscience qu’au 21e siècle, on ne peut plus se permettre d’écrire des titres qui tournent autour du pot !

Comme moi, tu passes certainement des heures à scroller sur le web et, franchement (c’est notre petit secret), est-ce que tu t’attardes sur des textes trop longs, ch**** à mourir et sans intérêt ? 


On est d’accord 😜. Moi aussi je zappe. 

Et puis, avec les écrans, il y a toujours mieux à faire quand on n’accroche pas à 100 %.

Alors, que faut-il faire mon cher Jamy ?

Il faut tout simplement captiver le lecteur avec un titre clair et percutant. 

N’oublie pas, le titre est le premier contact avec ton lecteur. C’est lui qui incitera (ou pas) le lecteur à poursuivre sa lecture et même, pourquoi pas, à acheter ton produit ou ton service. 

Regarde ces exemples :

Vendre avec les mots : captiver ton audience avec un titre percutant
HubSpot vend un CRM puissant et facile à utiliser pour créer des expériences clients délicieuses. 

Vendre plus : captiver ton audience avec un titre percutant
Ubersuggest nous montre “Comment gagner le jeu du SEO”

Comment captiver ton audience avec un titre percutant et vendre plus
Planoly sait qu’on aime visualiser nos jolis feeds Instagram, alors hop 
“Planifiez visuellement vos contenus sur les réseaux sociaux”.

À chaque fois, le titre :

✅ est utile ;
✅ est simple à comprendre  ;
✅ traduit directement le bénéfice de la solution proposée.

Autre exemple. Si je te dis :
Faites appel à un copywriter et gagnez jusqu’à 10 fois votre investissement de départ

C’est bien plus puissant que si je te dis :
Gagnez de l’argent avec une professionnelle du marketing”. 

Pourquoi ? 

Parce que les chiffres ont aussi un super pouvoir de persuasion. Ils permettent au lecteur de visualiser davantage les bénéfices de la solution. 

3 – Rédiger de façon simple et direct

Les dissert’ à rallonge, c’est fini !
Tu peux enfin oublier l’écriture académique et le vocabulaire chiadé que t’imposait ta prof de français durant toute ta scolarité. 

Quand tu fais du copywriting, tu as un seul objectif : convaincre ton lecteur. 
Pas de lui montrer à quel point tu maîtrises les mots compliqués du dictionnaire (#anticonstitutionnellement)

Alors, oublie :

❌ Les formulations trop techniques
❌ Les discours trop ennuyeux
❌ Les phrases à rallonge
❌ Les mots imprononçables

À la place :

✅ Va à l’essentiel
✅ Fais des phrases simples et courtes
✅ Adresse-toi directement au lecteur (évite le “on” et le “nous”, préfère le “tu” et le “vous”)

4 – Parler des bénéfices de ton offre ou de ton produit

Mais Safiya, il y en a des tas qui font comme moi. C’est impossible de se démarquer”.

Oui, c’est vrai. Il y a un paquet d’entrepreneures sur le web.

Un paquet de coachs.
Un paquet de rédactrices web.
Un paquet de copywriteuses. 

La bonne nouvelle, c’est qu’il y a de la demande.

La moins bonne, c’est que tu vas devoir convaincre que tu es LA bonne personne

Et il y a une chose qui peut clairement t’aider à taper dans le mille : les bénéfices.

Ton audience veut juste des solutions à ses problèmes.

Elle s’en fiche que tu saches bien écrire.
Elle s’en fiche de savoir si tu as des diplômes ou si tu as 6 ans et demi d’expérience de plus que Jeannette, ta concurrente number one.
Ton audience veut juste régler ses PROBLÈMES.

Tu dois donc continuellement mettre en avant les bénéfices de ton offre (leur solution) pour gagner l’attention de ton audience.

Et pour ça, on en revient toujours au même point : tu dois te concentrer sur le client

La question que tu te poses maintenant est probablement : « Comment lui démontrer ce que mon offre va lui apporter sous forme de bénéfices et non de caractéristiques ? » 

Tiens, un exemple :

Je vends un Iphone 13 128 Go. Pour la majorité des gens, ça ne veut rien dire.
Par contre, si je dis que je vends un iphone qui te permettra de stocker plus de 48 000 photos pour garder tes meilleurs souvenirs dans la poche ? Là, c’est canon !  

Autre exemple, je suis assistante virtuelle et je propose un forfait mensuel de 10 h comprenant :

👉🏻 2 visios bi-mensuelles
Le bénéfice : avoir un plan d’actions clair et une visibilité sur le travail effectué

👉🏻 Espace Notion
Le bénéfice : gagner du temps et déléguer en temps réel

Ce n’est qu’une infime partie des bénéfices d’une assistante virtuelle, mais si lors d’un entretien préalable au recrutement, l’assistante en question me liste l’ensemble des avantages de faire appel à elle sans rentrer dans les détails ennuyeux de son offre, alors BANCO.

Et ça, Hello Fresh l’a très bien compris…

Traduction : “Vous ne serez plus coincé à cuisiner toujours les mêmes repas ennuyeux encore et encore, puisqu’Hello Fresh crée des centaines de recettes testées et approuvés, et en crée encore de nouvelles chaque semaine.

5 – Utiliser les Power Words pour susciter des émotions

Un mot, ce n’est pas juste un ensemble de lettres qui signifie quelque chose.

Non, un mot peut être puissant, provoquer de véritables émotions et, par ricochet, déclencher l’action. 

Selon l’émotion que tu souhaites susciter, voici la liste non-exhaustive des Power Words à utiliser avec parcimonie dans tes textes :

➡️ Pour réveiller la curiosité du lecteur : mystérieux, étrange, secret, surprenant, découvrez…

➡️ Pour qu’il se rende compte à quel point ta solution est unique : fascinante, incroyable, remarquable, grandiose, sensationnelle, remarquable, ultime, sublime…

➡️ Pour qu’il sache à quel point il a de la chance d’être dans les premières loges : dévoiler, révélation, confidentiel…

➡️ Pour projeter directement le lecteur dans les bénéfices de l’offre : immédiatement, facile, simple, gratuit, instantanément…

➡️ Pour générer des émotions négatives : horrible, le pire, angoisse…

➡️ Pour lui donner l’eau à la bouche : succomber, craquer, irrésistible, adorer, obsession…

Néanmoins, je le répète : les Power Words doivent être utilisés avec parcimonie. Il ne suffit pas de glisser une “offre exceptionnelle” dans une page de vente pour que ton prospect y croit. 
Encore une fois, l’offre ou le produit doit répondre à un besoin et le texte doit être pensé dans sa globalité pour convaincre. 

Comment Vendre Plus avec des mots puissants : les Power Words pour susciter des émotions

6 – Utiliser des arguments émotionnels ET rationnels

Sais-tu que ton cerveau est composé de deux sphères ?

🧠 Le cerveau gauche : sensible au raisonnement logique
🧠 Le cerveau droit : sensible aux émotions

Selon les profils, certains sont très “cerveau gauche”, d’autres très “cerveau droit”. 

Pour simplifier, certaines personnes achètent chez toi parce que tu es sympa et que ton histoire résonne en eux, tandis que les personnes plus rationnelles seront séduites par ta dernière promotion flash (qui leur fera gagner 20 % par rapport au prix de départ). 

Conclusion : 
Essaie toujours de projeter le client vers les bénéfices de ton offre et appuie tes propos par des arguments logiques et, autant que possible, par des preuves sociales (témoignages) ou chiffrées pour rassurer les 2 profils d’acheteurs. 

7 – Éliminer le superflu

Dernier rappel, et non des moindres :

Ton audience n’a pas le temps

Ne cherche surtout pas à écrire ou parler pour ne rien dire parce que, gros scoop : ça se ressent. 

C’est exactement en rajoutant des couches de superflus qu’on te voit venir avec tes gros souliers. 

Alors, stay focus : bénéfice client et c’est tout. (Ça va je l’ai assez répété ou… ?)

Je sais que tu as l’habitude de voir des pages de vente à rallonge, mais ce n’est pas la longueur d’un texte qui détermine la qualité de ton offre. 

Garde en tête que tu dois faire passer un maximum d’informations en un minimum de mots 😁.

Voici un exemple :

« Pour réussir dans l’entrepreunariat, il ne suffit pas de créer du contenu et t’épuiser en y passant un temps fou et de focaliser ton regard sur le nombre de likes et de commentaires.

Mais, de construire une vraie communauté de fan friandes de ton contenu qu’elle savoure comme un carré de chocolat« 

Devient :

« Arrête de t’épuiser à créer du contenu en te focaliseant sur tes likes ou tes commentaires.

À la place, construis plutôt une communauté de fans prête à savourer chacun de tes textes comme s’il s’agissait de délicieux carrés de chocolat« 

Enregistre cet article

En résumé

Il existe bien sûr des dizaines d’autres techniques de copywriting pour vendre plus avec les mots. Je t’invite à découvrir mon travail sur Instagram et à t’inscrire à ma newsletter pour être informée et profiter de mes nombreux conseils. 

Tu peux aussi télécharger ma Formation Gratuite “5 principes de Copywriting pour des Contenus qui Convertissent Vraiment”.
Tu découvriras les bases de cette technique marketing essentielle dans un business !

Lire plus à ce sujet

Articles récents

Comment créer une page de vente efficace ?

Comment créer une page de vente efficace ?

La page de vente : c’est quoi ? Vente. Bouuuuh 👻… Ce mot résonne souvent comme un fardeau chez les entrepreneurs.  Heureusement qu’aujourd’hui, l’époque du porte-à-porte est (presque) révolue.  Tu peux désormais toucher des prospects qualifiés rien qu’avec...

Laisser un commentaire

4 Commentaires

  1. Saida

    Génial cet article ! Merci Safiya

    Réponse
    • Dev Elles Up

      Merci Saida ! Heureuse que ça te plaise 😊. J’espère surtout qu’il te sera utile pour vendre plus…

      Réponse
  2. Sulayman

    Super l’article…

    Comme dans le Coffre Fort du Copywriting !

    Réponse
    • Dev Elles Up

      Merci beaucoup ! Je connais pas le coffre fort du Copywriting… j’irai jeter un oeil merci ☺️.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.